Chapitre 2

Upload images

Le jour, c’est fait avaler par les ténèbres, moment propice aux angoisses les plus refoulées. Le calme est souvent signe de plénitude, mais cache souvent bien des peurs refoulées.

Upload images

Je cours à travers la ville, essoufflé, perdu, je ne sais pas ou je vais. Qui suis-je ? Que fuis-je ? Je ne sais pas… Je sais seulement que je ne dois pas me faire rattraper.

9033

Ma tête est remplie d’un gros trou noir, la seule chose que je sais c’est que j’ai peur, je ne sais pas de quoi j’ai peur, de qui… mais je sais que je dois partir au plus vite. Je dois fuir cet enfer qui est ma vie. Je dois trouver un refuge…

Upload images

La peur au ventre j’entends des pas qui me pourchassent à travers la nuit fidèle prison des âmes vagabondes. Mon souffle est court, je n’arrive pas continuer, je vais tomber, je sens mes forces me quitter, m’abandonner comme ceux qui m’ont s’en doute abandonné jusque-là. La fin est proche, il faut que j’accélère ma course si je veux vivre.

Upload images

Le bruit d’un coup de feu retentit dans la nuit, je dois courir plus vite sinon ma fin est proche… Qui en veut à ma vie est pourquoi ?

Upload images

Ce n’était qu’un cauchemar, je me réveille en plein jour dans un lit qui n’est pas le mien. L’odeur d’un parfum de magnolia me chatouille les narines, je me retourne paresseusement dans cette chambre inconnue sans comprendre où je suis.

Upload images

Profitant du lit confortable, je paresse un moment sans me préoccuper de qui pourrait surgir à tout instant, mon corps ressent la fatigue des jours passés sans même savoir ce que j’ai fait. Le corps ne se trompe pas, même si vous ne vous souvenez de rien vos muscles sont là pour vous rappeler la souffrance provoquée par l’effort, ou par une quelconque douleur.

Upload images

Après un bref instant au lit, je m’étire longuement, je dormirais bien encore un peu. Bien que je ne sache pas où je suis et ce que je fais là, l’aspect accueillant des lieux endort ma méfiance.
– Il faut que je quitte cet endroit dis-je dans un murmure, tout laisse penser que c’est la chambre d’une femme, mais je ne dois pas baisser ma garde.

Upload images

Cherchant dans ma mémoire qui faut avouer me fait défaut, j’essaie de me souvenir des évènements de la veille.
– Alors soit je me suis pris un gros coup sur la tête, soit une belle cuite. L’un dans l’autre, je ne me souviens de rien…
Cherchant davantage dans mes souvenirs, je me frotte les yeux de fatigue et dis d’un air vaincu :
– j’ai beau chercher c’est le trou noir, je ne me souviens de rien et encore moins de comment je m’appelle. Mais je n’ai pas rêvé non ? Je suis venue ici avec une fille et après…

Upload images

Je mis un peu de temps, mais je me souviens de ce qu’il s’est passé ce matin : Je suis rentré dans une grande maison avec cette fille, elle était nerveuse et me regardait sans dire un mot. Elle a marmonné un « je reviens » et elle m’a laissé seul. Une odeur de parfum d’ambiance flottait dans l’air : une odeur marine peut-être… tout était blanc et immaculé, je me souviens ne pas m’être sentit à mon aise. On aurait dit un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Upload images

Je me suis enfin dirigé vers la table pour prendre un siège, mes jambes avaient du mal à me porter, j’étais fatigué. La jolie brune est revenu et elle m’a donné une tasse dans laquelle il y avait un breuvage à l’odeur douteuse.
J’ai regardé septique un moment la tasse de porcelaine fine qui se trouvait devant moi sans comprend, hésitant, ne sachant si je devais boire ou non. Pourquoi étais-je aussi méfiant devant ce visage de poupée qui ne me quittait pas des yeux espionnant chacun de mes gestes.

Upload images

J’ai grimacé et elle a dit d’une voix douce :
– buvez, c’est-une tisane, j’en prends quand je suis un peu fatigué ça fait du bien.
– Merci ai-je bafouillé en posant une main sur l’anse de la tasse.
Je l’ai porté à mes lèvres et j’ai un bu une longue gorgée de camomille. Le liquide brulant à réchauffé mon corps encore froid. J’ai senti à ce moment une douce félicité, ça m’a fait du bien.

Upload images

Après avoir bu le contenu de la tasse, je me suis senti fatigué et je me suis endormi à table. J’entends encore une voix de femme surprise qui m’appelle:
– monsieur ! Monsieur réveillez-vous !

Upload images

Revenant à l’instant présent, je cligne des yeux plusieurs fois et dis perdu :
– et me voilà dans ce lit comment ai-je atterri là ?
– C’est simple, je vous ai aidé dit une voix féminine.
Levant les yeux dans la direction de la voix, je vois une jolie brunette un peu intimidée qui me fait face.

À peine sorti de mes pensées, je mets un instant à réagir. Je regarde la fille de la tête aux pieds ce qui a le don de lui faire piquer un fard. Elle me regarde craintivement et dit d’un ton mal assuré :
– on s’est rencontré à la plage aujourd’hui… au petit matin.
– Je…
– Vous ne vous souvenez pas ?
– Peut-être… On a pris un thé aussi, c’est ça ?
– Oui, je vous ai donné une tisane, vous sembliez tendu et je me suis dit que ça vous réchaufferez vu la tenue que vous portez ajouta-t-elle en osant à peine me regarder dans les yeux.
Upload images

J’ai regardé la brunette qui essayé de ne pas poser son regard sur mon torse et j’ai souri malgré moi, elle devait-être l’une de ses jeunes filles prude qui n’a pas touché un homme depuis longtemps pour ne pas dire jamais.
– Je vois, une fille aussi faible que toi à soulever un grand gaillard comme moi ?
– Avec votre aide oui, vous étiez à moitié contient.
– Bref dis-je ne me souvenant de rien d’autre. C’est charmant ici, mais je dois y aller.

7115

M’avançant un peu plus, je ne regarde d’avantage cette jeune fille de bonne famille. Ce qui à le don de la faire se sentir mal à l’aise. Je ne sais pas pourquoi, mais les gens « classe » ça me révulse. Mais cette dernière semble ne rien remarquer et me dit timidement :
– vous… vous ne pouvez pas partir comme ça !

Upload images

– Et pourquoi ? demandais-je sans comprendre.
– Votre tenue !
– Écoute, c’est gentil d’avoir fait ta bonne action du jour dis-je exaspéré, mais ma mémoire est aussi vide que celle d’un poisson rouge et je n’ai pas envie de créer des soucis à la gentille petite fille à papa que tu es !
– Je peux vous aider me dit-elle têtue.
– Qu’as-tu à y gagner demandais-je d’un ton moqueur.
Et là sous mes yeux surpris elle répondit en me fixant de ses grands yeux clairs :
– vous ne voulez pas mon aide, je ne vous forcerai pas, mais ayez au moins la désencre de partir avec un t shirt sur le dos d’accord ! J’ai une image à tenir et je ne veux pas que les voisins s’imaginent des obscénités !

Upload images

Soudain le bruit d’une porte qui claque nous fait sursauter tous les deux, je regarde ma « sauveuse » surpris et elle dit alors dans un chuchotement :
– je vais voir qui c’est. Ne bougez pas !
– Pourquoi ?
– Disons que si mon père vous trouve, il vous tuera d’être ici dans cette tenue.
– D’accord dis-je d’un ton bougon…

Upload images

La jeune fille quitta la chambre d’un pas précipité et je me précipita rapidement pour écouter à la porte de sa chambre.Je l’entends parler avec quelqu’un.

– Bonjour, comment allez-vous ?

Hebergeur d'image

– Bonjour mademoiselle Tess, je ne vous ai pas réveillé ? demanda la femme d’un ton polie et courtois.
– Non Molly, j’étais juste en train de lire un bon livre. Qu’est-ce que tu es venue faire ? demanda Tess à la femme qui devait être sa bonne d’une voix que sentie nerveuse.
– Monsieur votre père m’a téléphoné, il doit s’absenter trois semaines pour le travail, il m’a demandé de travailler à demeure durant ce temps.
– Quoi ? Mais pourquoi ?
– Mademoiselle, ce n’est pas la première fois dit la bonne, rassurez-vous ça passera plus vite que vous ne le croyez et votre papa sera vite avec vous.

Hebergeur d'image

Un silence se fit entendre, j’attendais là sans comprendre pourquoi.
Puis après un bruit de vas et viens dans la pièce, je compris que la fameuse Tess devait choisir ses mots pour parler à la domestique.
– Molly, j’ai 23 ans et j’en ai assez d’être enfermée entre ces murs. Mon frère vit ici, donc inutile de venir dormir chez nous.
– Mais mademoiselle ! ce plaignit-elle.
– Vous viendrez faire le ménage deux fois par semaine, ça vous convient ?

Upload images

Le domestique garda le silence et répondit :
– bien Mademoiselle, mais votre père sera furieux ! Vous êtes malade et …

Upload images

Se faisant plus insistante, Tess ajouta :
– ça va je ne vais pas m’écrouler ! Vous pourrez profiter de votre famille !
La voix de Molly devint plus sereine et elle dit :
– oui mademoiselle Théresa !
– Tess, juste Tess dit la concerné.

Upload images

Estimant certainement que la discussion était terminée, j’entendis les pas de la brunette se rapprocher de la porte de sa chambre :
– bon je vais me reposer, surtout ne me dérange pas Molly, je suis fatiguée dit-elle d’un ton hésitant.
– Dans ce cas, je vais commencer par faire le ménage de votre chambre dit Molly avec politesse.

Upload images

– Non rassurez-vous ça ira Molly ! S’exclama Tess nerveuse.
– Mais si  voyons ! Votre père me paye pour que sa maison soit propre !
– Ce n’est pas la peine je vous assure !
– Mademoiselle, je vous trouve étrange aujourd’hui, rassurez-vous je n’en ai pas pour longtemps. Allez prendre quelques forces en mangeant un peu d’accord ?
– Mais !

Upload images

« Mon vieux tu es mal barré! Que faire ? Où aller ?« 

Paniqué, j’entendis les pas se rapprocher de la chambre, la domestique tourna la poignée de la porte. J’étais perdu, figé sur place sans savoir ce qui m’attendais.

 

Partie 7 : double surprise

Upload images

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : 1+1 = 3

Upload images

Ma petite Natsuko, voilà enfin des nouvelles de « nous » oui j’aime dire ce petit mot quand je parle de ma chère et tendre. Comme tu peux le voir dans les photos que je t’envoie, le ventre de Candy devient de plus en plus arrondi et la grossesse arrive à terme.

Upload images

On peut dire que la grossesse lui va bien à ma future femme, elle est de plus en plus belle et en plus elle fait tout pour être une future maman accomplie : elle mange équilibré, elle lit beaucoup de livre et de magazine sur l’arrivée de bébé et elle fait du yoga ( il paraît que ça aide pour l’accouchement).

Upload images

Mais je m’inquiète beaucoup pour elle et je veille sur elle et le bébé comme je peux. Elle n’a pas voulu prendre de congés donc je fais comme je peux pour la soulager dans les tâches quotidiennes. Des douleurs commencent à se faire sentir dans le ventre et le dos, je crois que bébé est pressé de venir.

Upload images

Moi j’ai fait comme je pouvais et j’ai fait une chambre qui n’attend que bébé, c’est simple mais nous ferons mieux avec le temps.
Candy était émue aux larmes quand elle a vu ça, c’est dingue comme les femmes enceintes sont émotives !

Upload images

Et un matin alors que j’allais partie travailler :
– Yato!
– Oui chérie ?
– Appel vite les urgence !
– Pourquoi ?
– Bébé arrive !

Upload images

Voilà j’allais devenir papa, paniqué mais papa! Je ne sais même pas comment on est arrivé vivant à la clinique mais Candy a été très courageuse, c’est même elle qui m’a rassuré pour te dire….

Upload images

Malgré son courage, elle eu un peu peur après tout c’est notre premier bébé.

Upload images

Et en quelques heures Candy mit au monde une merveilleuse fille de 3 kg et 45 cm du nom de : Makiko Hozumi. Notre héritière est née en cette belle matinée ensoleillée.

Upload images

Candy a de suite voulu rentrer à la maison, pas question pour elle se rester un jour de plus à l’hôpital. Elle était déjà sous le charme de notre fille :
– tu es la plus belle fille au monde lui dit-elle sans la quitter des yeux. Maman t’aime très fort.

Upload images

Moi aussi je suis sous le charme de ce joli petit ange :
– tu es très belle ma fille, papa sera là pour te protéger des vilains garçons !
– Yato ! Me gronda Candy.
– Ben quoi ? C’est une fille ma fille !
Candy rit alors et demanda mi-amusée, mi-vexée :
– et moi alors ?

Upload images

Tendrement Candy s’est approchée de moi et elle m’a embrassé. Puis, elle m’a dit d’une voix remplie de bonheur :
– Merci d’avoir fait de moi la plus heureuse des femmes et de m’avoir donné ce petit ange.

Upload images

Heureux, je lui ai caressé tendrement le bras et j’ai murmuré :
– Merci à toi mon coeur, tu as fait du très bon travail, notre fille est merveilleuse comme sa maman. Je n’avais pas de famille avant et je ne savais pas que c’était aussi merveilleux d’avoir un petit être aussi innocent sur qui veiller.

Upload images

Candy me serra tendrement dans ses bras et dit :
– tu n’es plus seul, nous sommes là à présent.
– J’en ai de la chance dis-je ému, je t’aime ma chérie.

Upload images

 Les jours passent et ne se ressemble pas, notre petit ange occupé tout notre temps à Candy et à moi. Bien sûr notre amour est plus fort et nous sommes comblés. Un jour alors que je ne travaille pas, ma future femme me demande de retrouver sa soeur au parc pour lui demander si elle veut-être la marraine de notre fille. J’ai eu un peu de mal à dire oui car si j’avais pu je t’aurai choisi toi Natsu. Hélas, je sais que ce n’est pas possible tout comme je sais que ça resserra les liens entre les deux soeurs.

Upload images

Comme convenu Kim m’attendait devant le parc où toi et moi venions enfant. C’est comme si c’était hier que je venais de dire adieu à ma vie d’avant pour commencer ce legacy.- Salut ! dis-je poliment, Candy voulait que je te parle d’un truc, j’espère que ça ne tapa pas embêter de venir ici . Non c’est-une belle journée pour discuter dit la soeur de Candy avec un sourire

Upload images

Très vite on s’est installé sur un banc et on a commencé à parler :
– alors comment va ma soeur ? Pas trop épuisée par l’accouchement ?
– Non ça va, elle ne quitte plus Makiko des yeux, elle adore son rôle de maman.
– Ah tu m’en vois ravis !
– Justement, elle m’envoie pour te demander si tu veux être la marraine de notre fille .

Upload images

Soudain Kim se mit à rire, je la regarde sans comprendre. Elle rit un moment et une fois calme, elle dit :
– franchement Yato tu crois que j’aurais attendu une semaine pour prendre des nouvelles ?
– Je ne sais pas…
– Je n’ai jamais su mentir, excuse- moi… Je serais enchanté d’être la marraine de la petite, mais ce n’est pas pour ça que tu es là.
– Quoi ?
– Quelqu’un t’attend à l’intérieur du bâtiment va le voir et tu comprendras tous.

Upload images

À l’intérieur se trouvait une personne qui me candi un mot et une vêtements de vêtement, le mot disait :
– Yato enfile ça et rejoins-moi au fond du parc, je t’aime Candy.

Upload images

Sans réfléchir, je me suis changé et je suis sorti pour rejoindre ma jolie blondinette. Je m’arrêtai sur place quand je vis une jolie femme avec de longs cheveux blonds vêtue d’une longue robe au pied de là qu’elle était accrochée une dizaine de papillons . J’ai tout de suite compris.

Upload images

Une fois arrivée à la hauteur de ma fiancée, je la dévorai des yeux tellement elle était belle :
– Candy tu es magnifique ! qu’as-tu fait à tes cheveux ?
Elle sourit et demanda timidement :
– tu aimes ?
– Oui, tu es resplendissante.
– Merci, je voulais un nouveau look pour une nouvelle vie. Ma vie en tant que maman, mais aussi en tant qu’épouse.

Upload images

Je restais toujours la bouche grande ouverte et dis sous le charme :
– tu es très belle.
– Cela veut dire que tu veux bien te marier avec moi ?
– Je croyais que tu voulais attendre ma chérie pour avoir une fête digne de ce nom ?
– T’avoir à mes côtés c’est tout ce que je souhaite et il y a Kim aussi ajouta Candy en souriant.

Upload images

– Alors les enfants dit-une femme en s’approchant, vous êtes prêts pour que je vous marie ?
– Yato ?
– Où tu veux, quand tu veux ma chérie dis-je ravis.

Upload images

Après un consentement mutuel, vint le moment d’échanger nos vœux, Candy commença tout en me prenant la main :
– Yato, que dire à part je t’aime. Ce simple mot me fait battre le coeur si fort, je ne pourrais jamais vivre sans toi. Tu es mon ami, mon confident, mon amant et là je vais m’unir à toi pour devenir ta femme. Je t’aime et je t’aimerai toute ma vie. Une vie ne suffira jamais pour te prouver mon amour, je t’aimerai au-delà de la vie, au-delà de l’amour pour toujours.

Upload images

Elle e regarda au fond des yeux avec un inéluctable et dit :
– Veux-tu m’épouser ?

Upload images

Ému, je regardai un instant les deux seuls témoins de notre union et je répondis sans aucun doute :
– oui, jamais ma vie n’a jamais été aussi belle qu’avec toi à mes côtés.

Upload images

Lui caressant la joue avec tendresse, je regardai Candy et sans aucun doute je prononçais les mots du plus profond de mon coeur :
– Candy, ma jolie douce et tendre chérie… J’ai mis du temps à voir ou plutôt à comprendre que mon coeur battait toujours anormalement depuis que tu es rentré dans ma vie. J’ai compris que l’amour rend un homme : gauche, maladroit et bête aussi mais je n’échangerais ça pour rien au monde. Tu es celle qui me fait rire, qui me rend heureux tu m’as donné une famille, un sens à la vie. Je t’aime pour ça et bien davantage encore.

Upload images

Je pris une pause et tout en lui souriant je vins l’embrasser sur la joue.
– Jamais je ne pourrais être heureux sans toi. Veux-tu devenir ma femme .
– Oui Yato, je t’aime tellement…

Upload images

– Cet anneau preuve matériel de notre amour.
– Je t’aime. Disons-nous à l’unisson.

Upload images

Puis vint notre premier baiser en temps que jeune mariée.

Upload images

– Je suis tellement heureux ! dis-je n la serrant fort dans mes bras.

– J’espère que ma surprise ta plu ?

– Oui beaucoup ma chérie !

Upload images

Vive les mariés !

Upload images

Une longue vie remplie d’amour !

Upload images

Après des accolades de félicitation de Kim, elle nous laissa partir pour profiter du reste de du surpris faite par « ma femme » enfin je peux l’appeler ainsi !
– Un mariage dans le parc de mon enfance, un bon dîner que me réserves-tu encore dis-je hypnotisé par son regard.

Upload images

– Qui sait ? Dit-elle charmeuse.
– Tu es tellement belle dis-je de nouveau, jamais je ne me lasserai de ton joli visage.
– Tu n’es pas mal non plus dit-elle amusée, profitons de ce bon repas !
– Avec joie !

Upload images

Le repas était excellent tout comme le vin, tout était parfait. On profita de chaque instant, mais on avait hâte de retrouver notre jolie petite fille.

Upload images

– Je porte un toast à ma merveilleuse épouse ! Je souhaite passer ma vie entière à tes côtés, je t’aime !

Upload images

Candy me sourit et trinqua avec moi, son regard rempli d’amour pour moi me rendit très fier.

***
J’espère que ses quelques nouvelles te rendront aussi heureuse que moi Natsuko, embrassent fort ta famille pour moi. Ton Yato qui t’adore !

Partie 6 : sous mon nez

1

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : le temps qui passe

2

Le temps passe vite, trop vite même et c’est en écrivant mon mail que je m’en rend compte. Natsu petite soeur, je suis content que ça commence à s’arranger avec le père de tes enfants et je te souhaite le meilleur.
En ce qui concerne mon couple et oui je suis en couple ça me fait encore bizarre de le dire, mais voilà quoi… Candy sait tout pour le legacy et elle m’aide beaucoup.

Pendant que je travaille le matin, elle fait tous ce qu’elle peut pour réunir plus d’argent dans le foyer. J’ai de la chance d’avoir un tel petit bout de femme !

3

Résultat des courses, on a toujours de quoi payer les factures et un peu plus, je prévois d’agrandir dans peu de temps, mais je ne sais pas quelle pièce faire en premier.
Nous avons une jolie collection qui est presque fini, je me dis que ça pourrait être sympa de les mettre dans la maison.

4

Mais en ce moment l’état de fatigue de Candy m’inquiète un peu, elle qui est toujours debout avant moi ne quitte pas le lit. Si cela continue il faudra consulter, on n’est pas à l’abri d’un virus dans le désert.

5

Mais à par la fatigue je t’assure qu’on s’en sort bien, d’ailleurs je voudrais faire un grand pas en avant dans notre histoire, mais je suis perdu, je ne sais pas comment « avancer ». J’aurais souhaité que tu sois là pour me donner tes précieux conseils Natsu….

6

J’aime Candy et je sais que malgré notre situation, on peut être très heureux, mais malheureusement on manque de temps pour avancer et… Je veux qu’on soit encore plus proche. Tu crois que je suis zinzin ?

7

En cherchant bien, tu penses bien que j’ai trouvé ce qui peut nous rapprocher, mais maintenant reste plus qu’à tous mettre en place. Et comme Candy c’est persuader qu’elle devait travailler encore plus dur que moi… Il faut qu’on arrange nos agendas !

8

Alors un soir, j’ai remis l’entraînement pour le boulot à plus tard et j’ai décidé de faire autre chose qu’une simple salade à ma Candy. Elle fera attention à sa ligne une autrefois, je veux la bichonner elle mérite bien ça et plus encore.

9

Aux menus macaronis au fromage, enfin surtout au poivre…
Mais bon on dit que les épices c’est bon dans un couple, on verra bien !
– Allez mon vieux, ne laisse pas brûler le repas !

10

Il ne fallut pas longtemps à ma jolie blondinette pour regagner le domicile, à peine arrivé je l’installe à table devant une assiette bien chaud.
– mange ma chérie dis-je attendrie devant son regard surpris.
– Tu as cuisiné un plat chaud pour moi !
– Oui je me suis dit que tu devais te lasser de la salade et… Je voulais te faire plaisir dis-je embarrassé.

11

– Je suis une femme comblée dit Candy tout en goûtant à mon plat
– Alors demandais-je avec un grand sourire ?
– Un peu poivré, mais c’est comme j’aime dit-elle avec son plus beau sourire.
– Je ferais mieux encore promis-je, je te sens fatiguée et cela m’inquiète es-tu malade ?

12

– Non tout va bien me répondit-elle avec un grand sourire. J’essaie juste de faire au mieux pour le legacy.
– Ma chérie, on est deux, donc tout se passera bien, inutile de te tuer à la tâche !
– Oui, mais je veux améliorer notre quotidien !
– Tu as déjà bien travaillé pour que je ne sois plus obligé d’aller à la salle de sport, j’adore mon tapis de course tout neuf ! Tu m’as fait un très beau cadeau.

13

– D’ailleurs dis-je en me levant précipitamment pour qu’elle n’aille pas faire la vaisselle, je vais ranger la maison ce-soir.
– Merci mon coeur dit-elle touchée.
Je lui caressai le visage et ajoutai :
– avant ça j’ai quelque chose à te demander.

14

Me raclant la gorge un peu nerveux, je la regardai un instant et dis timidement :
– je sais très bien que notre situation actuelle ne nous permet pas de faire des folies, mais je ne pouvais plus attendra dis-je une main sur le coeur.
– Attendre quoi ?

15

Posant un genou part terre, je dis ce que j’avais répété depuis plusieurs jours :
– Candy, j’ai compris que tu étais la femme de ma vie, je n’ai pas voulu me l’avouer jusqu’à ce qu’il y a peu car j’avais peur que l’amour que je te porte ne soit pas partagé. Aujourd’hui, je sais que je t’aime et je t’aimerai jusqu’à la fin de ma vie. Tu es la femme d’une vie, de ma vie, je ne veux pas vivre sans toi. C’est pourquoi, je te demande : veux-tu m’épouser ?

J’ai sorti la bague devant les yeux remplis d’étoiles de ma douce Candy et elle a dit surprise :
– tu veux qu’on se maris ?
– Oui, je veux que tu portes, mon nom et que notre amour soit connu aux yeux de tous? Je veux faire de toi ma femme !
– Elle rit émue aux larmes et répondit :
– je rêve de devenir ta femme mon chéri.
– Alors c’est oui ?
– Mille fois oui mon amour !
Un doux baiser a suivi ma demande qui avait le goût des larmes de joie de ma douce moitié, et croit moi Natsu je ne suis pas prêt de l’oublier !

 

19

Après cela des semaines ont passé et ma vie à changer, me voici donc en futur marié et j’ai hâte de serrer ma chère et tendre devant l’autel. Mais pour le moment, je fais tout pour gravir les échelons, je suis à un tournant de ma carrière où je n’arrive pas à gravir les échelons c’est dur !

20

Je m’entraîne souvent devant l’oeil attentif de ma fiancée, mais ce matin-là, elle me raconte le déjeuner qu’elle a eu avec sa soeur. D’après elle, elles sont plus proches que jamais, je lui demande parfois si elle ne regrette pas la vie avec elle et Candy me dit que non car une famille reste une famille malgré la distance.
– Je ne te remercierai jamais assez pour m’avoir permis d’inviter Kim au restaurant, on a passé un bon moment me raconta-t-elle sans me quitter des yeux.

 

 

 – Ce restaurant était juste parfait mon coeur, de la vraie gastronomie, dommage que tu n’as pas pu être là.
– Désolé ma chérie, je suis à un tournant difficile de ma carrière.
– Je comprends Yato, en tout cas le repas était divin.
– Tu as pris quoi de bon .
– Une soupe de palourde, je ne voulais pas quelque chose de trop lourd, je grossis pendant que toi tu me fais de bon repas chaque soir !

25

– Mais non tu es magnifique dis-je tout en sprintant sur mon tapis de course et en regardant devant moi pour ne pas tomber.
– Tu es sûr que tu me regardes ? demanda-t-elle d’un ton boudeur.
– Évidemment Candy, je suis désolé, j’essaie juste de m’améliorer, c’est très dur… Pourquoi ne me suis-je pas lancer dans le football au lieu d’être culturiste.
– Tu as fait le bon choix me rassura ma future épouse. En tout cas, demain soir c’est moi qui m’occupe de toi je te ferai un bon dessert.
– Tu crois que c’est bon pour moi ?
– évidemment puisque c’est ta petite femme qui le fera dit-elle amusée.

26

Le lendemain arriva à toute vitesse, j’avais promis à Candy de finir plutôt mon entrainement, mais les choses étant je me suis entrainé jusqu’au soir venue.

27

Donc c’est un peu précipité que je la rejoins au salon :
– Candy, je sais j’avais promis de finir avant je suis désolé !
– Yato faut qu’on parle me dit-elle sans même me laissé le temps d’ajouter qui que ce soit.

28

– Mais Chérie je… Je te demande pardon, je ferais plus attention s’est promis !
– Yato je suis enceinte !
– Tu es quoi ?

29

Candy me lança un regard qui voulait dire  » chéri tu n’as vraiment rien remarqué ». Je grimaçai et demandai :
– tu es sûre ?
– Mon coeur tu m’as regardé dernièrement .
– Oui tu es magnifique et…
Je l’ai regardé davantage et je dis alors :
– ton ventre c’est bien arrondi et… En effet tu semble enceinte.
– Est-ce un problème demanda-t-elle timidement ?
Je souris et tout en m’approchant d’elle je l’embrassai sur la joue avec tendresse :
– un problème quelle idée ! Je suis le plus heureux des hommes. Je vais enfin avoir une famille ! Je suis si heureux !

30

Après cette merveilleuse nouvelle le temps a encore filé à une vitesse folle, j’étais tellement impatient de devenir père, c’est ce qui manquait un enfant dans la maison ! Et alors que je flânais sur les sites de puériculture. Un autre soir, Candy me dit gentiment après que nous ayons mangé :
– Yato, je t’avais promis un dessert la dernière fois et le voilà.
– Oui je suis à toi dans un moment dis-je sans quitter mon téléphone des yeux.

31

Sentant l’odeur du chocolat me chatouillait les narines, j’ai vite levé les yeux pour voir devant moi un gâteau avec des bougies.
– C’est l’anniversaire de qui ?
– De toi mon coeur dis-une Candy amusée devant mon regard surpris.

32

J’avais oublié mon anniversaire, faut dire que nous le fêtions qu’à deux Natsuko et voilà longtemps que je ne t’ai vu…
Me levant je fus encouragé par ma fiancée pour souffler les bougies accompagnées par son fameux  » Joyeux anniversaire » entre nous elle chante faux Candy, mais à mes oreilles c’est la plus belle voix au monde!

33

Et me voilà en train de souffler les bougies de mon gâteau d’anniversaire !

34

On ne peut pas dire que l’âge adulte me va bien, mais j’ai encore tant à faire. Je ne suis plus seulement un fiancé, mais bientôt un futur père de famille !

35

Et voilà ma Natsu, tu sais ce qui occupe ma vie en ce moment et que j’ai pris des rides… J’espère que pour toi tout va bien. J’attends une réponse très vite.
Bisous ton Yato.

 

 

Partie 5 : se que je ressens.

Upload images

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : lire en elle

Upload images

Un jour de plus passe dans ma petite cabane du désert, comme tu peux le voir Natsu, la factrice ne m’oublie pas et 509 $ de facture. Ça fait mal ! On essaye de faire avec, Candy et moi on ne relâche rien, sauf que je m’aperçois que le temps passe et elle ne sait rien sur le legacy. Je sais même pas ce que je suis en train de faire sérieusement… Les jours semblent tous les mêmes et de plus en plus pénibles.

Upload images

La maison c’est légèrement agrandi et on a acheté quelques meubles supplémentaires, rien de bien folichon, mais on fait au mieux pour améliorer notre vie et surtout notre confort de vie.

Upload images

Mais je t’avoue ma Natsu que je ne suis pas en forme ces derniers jours, cela s’explique en un mot : Candy.

Depuis notre dernière sortie, elle m’évite et moi également…
Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, après le baiser qu’elle m’a donné, rien ! Pas un mot, pas une explication, le néant ! Je sais que ta situation est plus compliquée que la mienne que tu élèves seule deux bébés alors que ce crétin de « Mister regard intense » ne bouge pas le petit doigt, mais moi je suis tout aussi perdu.
– Un homme qui n’assume pas ses actes c’est mal, mais une femme qui vous fit espérer c’est quoi ?

Upload images

Alors ne sachant pas quoi faire de plus, je reste dans silence la plupart du temps. Je continue de faire ma part des tâches, le repas pour Candy quand elle travaille…
Mais comme elle m’évite, je vais pareil… Je sais bien qu’on dirait deux gamins, mais j’ai comme un éthos autour du coeur, je suis déçue, je crois que je ne voulais pas m’avouer certaines choses, car une fois dévoilé ça devient réel et ça fait mal.

Upload images

À part ça, ma cuisine à moi aussi s’améliore, non je rigole… Je ne sais faire que des salades, mais comme Candy fait attention à sa ligne c’est plutôt pas mal. J’ai appris à faire une bonne vinaigrette ça donne du goût. Un soir alors que je lui en fais une, j’entends le bruit de la porte s’ouvrir, je pense qu’il est temps pour nous de se parler comme des adultes.

Upload images

– Bonsoir Candy dis-je tout en finissant ma salade, je t’ai préparé à manger, j’espère que tu as faim.
– Merci m’a-t-elle dit surprise de me voir lui parler.
– ça a été le travail .
– oui…
« Ce n’est pas gagné, si j’arrive à lui adresser plus de trois mots en affrontant son regard c’est beau !« 

Upload images

« courage mon vieux, elle ne va pas te manger, elle préfère la salade… »
Prenant place en face d’elle, je me suis raclé la gorge et j’ai dit nerveux :
– je te trouve changé depuis la semaine dernière.

Upload images

Nerveuse, ma blondinette aux cheveux roses m’a dit :
– tu t’es pas regardé !
– Quoi ? De quoi tu parles là .
– Si tu n’étais pas un homme je me dirais que tu es en pleine période menstruelle !

Upload images

– Hein ? Tu parles de quoi là .
– De tes règles mon cher Yato ! Tu fais la tête, tu es nerveux, énervé…

Upload images

Bougon, je répondis :
– je ne vois pas de quoi tu parles ! Je peux te faire la même remarque !
– Ah ben voyons ! C’est facile de lancer la pierre à l’autre où je ne sais quoi !
– Je vois dis-je en croisant les bras de mécontentement, on ne va pas contredire Madame ! Je pense que je fais beaucoup pour toi dis-je vexé.

Upload images

Aussitôt avoir prononcé ma dernière phrase, je m’en suis voulu, mais je n’avais de m’excuser. Candy surprise et triste a dit :
– bien sûr tu es le meilleur, Monsieur-qui-se-jette-des-fleurs ! Tu sais quoi ? Mange là ta salade et n’essaie même pas de m’adresser la parole !

Upload images

Ce-soir j’eus du mal à dormir, je sais que Candy est venu me voir dans la chambre,mais j’ai fait semblant de dormir. Je ne voulais pas me dire que se que je ressens n’est pas réel. Au moins ma colère je peux l’exprimer.

Upload images

Au matin j’étais bien décidé à présenter mes excuses, j’étais allé trop loin pour un baiser qui a première vue ne représentait rien pour elle. Mais, Candy en avait décidé autrement :
– tu as raison, surtout reste loin de moi m’a-t-elle dit à peine qu’elle fut réveillée.

Upload images

Son éternelle visage triste, elle a commencé à manger sans rien ajouter d’autre. Je ne sais pas pourquoi, mais je perds tous mes moyens quand je la vois comme ça.

Upload images

Perdu et énervé je pousse un long soupiré quand je l’entends partir en claquant la porte. Décidément, je suis un gros lourdaud…

Upload images

L’après-midi même, je décide de sortir pour m’aérer l’esprit. Je ne vois rien d’autre à faire qu’aller au festival, après tout je reste un geek même si je n’ai pas de quoi « geeker » en ce moment.

Upload images

Mais à ma grande surprise à peine arrivée au festival du geek que je tombe nez à nez avec Candy :
– toi ici !
– Pas possible tu me suis ! s’exclama-t-elle.
– Non, je voulais profiter de ma journée. Tu me prends pour qui ! C’est peut-être toi qui me suis pour faire des trucs que tu regretteras après !

Upload images

– Mais ça suffit à la fin tu me reproches quoi !
– À toi de le savoir dis-je énerver, je vais profiter du festival salut !
«  Pourquoi dès qu’un homme se retrouve en compagnie d’une femme il devient tout de suite bête » pensais-je en partant sans lui accorder un regard de plus.

Upload images

Bien sûr le festival n’est pas bien grand et quand je fais un truc, elle n’est pas bien loin…

Upload images

Pareil quand je test les nouveaux jeux qui sortiront dans quelques mois…
Soit elle le fait exprès, soit on n’a les mêmes goûts, c’est bien dommage d’en arriver là….

Upload images

Alors au bout d’un moment je ne tiens plus, tu vois Natsu je dois bien avouer ce que j’ai sur le coeur à Candy, surtout si elle décide de repartir vivre chez sa soeur. Je pense que c’est pour ça que je fais l’autruche, je ne veux pas la voir partir. Profitant qu’elle soit seule à essayer un jeu sur console, je m’avance et j’attends qu’elle ait fini pour enfin lui parler.

Upload images

Je la retiens quand elle allait quitter les lieux :
– Candy attend !
– Quoi je t’ai pas laissé jouer à la console qui va sortir, tu vas me sauter dessus pour me crever les yeux ?
– Non, je… On peut parler ?

Upload images

Je la regarde mal à l’aise et après un long soupir je dis d’un air désolé :
– je me suis comporté comme un gamin , mais j’ai mes raisons, on peut aller quelque part pour discuter au calme .
– Je… D’accord Yato, j’espère seulement que tu as de bonnes raisons cette fois. Je vais t’emmener là où je vais quand je dois réfléchir.

Upload images

Candy me conduit à une plage pas loin de chez nous, enfin dans l’une des villes d’à côté, je fus subjugué par la vue, ça a le don de calmer ce genre d’endroit et j’en profitai pour prend une grande bouffée, d’air pur.

Upload images

– Tu trouves ça comment ? me demanda-t-elle avec sa douce voix habituelle.
– C’est super beau !
– Je viens ici quand ça va pas, enfin je venais ici maintenant tu es là et…
Candy ne termina pas sa phrase, je pré-ferais attendre qu’elle reprenne la parole, je ne voulus pas la mettre en colère. La tristesse que je ressente à l’idée de la perdre me fait me comporter en gamin capricieux.

Upload images

Candy rit et tout en me faisant face, elle dit :
– je me suis comporté comme une ado, je… J’ai plein de choses en tête et…
Elle arrêta de parler, elle avait l’air perdue et tout en lui souriant je dis avec douceur :
– quelle que soit ta décision, je resterais toujours ton ami. Même si tu choisis de retourner vivre avec ta soeur.

Upload images

Candy me regarda gênée et dit alors :
– je ne veux pas vivre avec Kimy, je…enfin si tu me laisses rester chez-toi.
– Mais tu avais l’air si distante, j’ai cru que…
– Non, je… Je t’ai embrassé au SPA et toi tu n’as rien dit …

Upload images

« Yato tu es un crétin ! »
Aussitôt qu’elle me dit ça, je me suis dit que j’étais le roi des idiots, ça semble évident : elle m’embrasse je n’ai aucune réaction, elle peut penser que je ressens rien et moi qui avait les mêmes pensées…
Alors sans réfléchir cette fois, je me laisse guider par mon instinct et je l’embrasse. Notre simple baiser se transforme vite en un baiser passionné, elle s’accroche à moi et je la serrai comme si ma vie en dépendait. C’est compliqué l’amour? Oui je suis amoureux, c’est aussi simple que ça : j’aime Candy.

Upload images

Quand nos lèvres se quittèrent, on reprit notre souffle et Candy demanda surprise :
– il n’y a pas que de l’amitié entre nous ?
Je ris et je répondis :
– je pensais que tu regrettais notre baiser et que tu voulais partir… Mais non apparemment.

Upload images

– Je ne regrette rien, je … on est si proche que je… Je ressens plus que de l’amitié avoua Candy peu sûre d’elle sans le quitter des yeux.
– Moi aussi dis-je sincère. Je ne voulais pas me l’avouer, je pensais tellement que tu voulais retourner vivre chez ta soeur.
– Non, je dois faire ma vie cette histoire avec elle m’aura au moins appris ça.

Upload images

Puis Candy m’a regardé avec tendresse et a ajouté :
– je suis amoureuse de toi depuis ce fameux soir où on a regardé les étoiles.
– C’est vrai ?
– Oui, j’ai compris pourquoi « miss pot de colle » c’était tellement acharnée pour te séduire, j’ai eu le coup de foudre moi aussi.

Upload images

Touché par sa sincérité, je me suis approché et tout en lui caressant le visage je lui ai dit :
– Candy, je t’ai aimé dès le début moi aussi, je ne voulais pas me l’avouer. À part mon amitié avec Natsu, tu te souviens je t’en ai parlé . Je n’ai jamais été aussi proche d’une femme comme nous le sommes toi et moi.
– Oui c’est d’ailleurs pour ça que je ne voulais pas t’avouer mes sentiments, un homme si proche d’une femme ça prête à confusion…

Upload images

Je ris en voyant en la voyant faire une moue boudeuse.
– Candy, je t’aime plus que tous. Natsu est comme une soeur, ma meilleure amie.
– Tu es vraiment sûr .
– Absolument, positivement sûr !
Sans laisser le temps à Candy d’ajouter quoique se soit, je l’enlaçai et poursuivit :
– je te promets d’être toujours sincère avec toi désormais.
– Moi aussi je t’aime Yato.
– Je t’aime moi aussi ma jolie Candy.

Upload images

Je peux te dire Natsu que ce-soir on a beaucoup parlé avec Candy, je lus ai tout dit et même au sujet du legacy. Et bien plus encore, mais le reste ne regarde que nous 😉 . J’espère que tout s’arrangera pour toi ma Natsu et j’ai hâte d’avoir des photos de tes enfants pleins de Bisous. Yato.

 

Partie 4 : pour un sourire de toi

Upload images

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : tout doucement…

Upload images

Ma petite Natsu, c’est tout doucement que je me fais à ma nouvelle vie en colocation. Comme tu peux le voir, je continue de parcourir Oasis Spring à la recherche de la moindre trouvaille pour la troquer contre de quoi agrandir ce fichu cabane.

Upload images

Actuellement on partage ce qu’on a comme on peut. Je suis un homme donc j’ai laissé mon lit à Candy. Grâce à quelques ventes de pierre et de fossiles, j’ai peu acquis un canapé, il n’est pas très confortable, mais bon les femmes avant 😉

Upload images

En ce qui concerne le travail, je commence tôt, donc le matin je me lève pour aller courir, histoire de ne pas perdre la main. Je suis au poste 5 et j’ai du mal à gravir les échelons, je ne peux pas toujours me rendre à la salle de sport, donc pas facile de progresser.
Mais je ne me décourage pas, après tout : le sport c’est bon pour la santé.

Upload images

Candy quant à elle est passionnée de violon, et c’est avec son instrument et quelques vêtements qu’elle est venue vivre à la maison et depuis, elle s’entraîne comme jamais pour réussir dans la carrière de spectacle. Je sais qu’elle y arrivera, elle joue déjà très bien.

Upload images

Mais elle ne s’arrête pas là, elle m’aide beaucoup à la maison dans les tâches quotidiennes, pour le moment on ne fait que se croiser à cause de nos horaires, mais Candy a toujours une petite attention… Même si elle n’est pas un cordon bleu, j’ai toujours à manger qui m’attend à mon retour malgré les difficultés qu’elle rencontre, elle cuisine pour nous afin qu’on puisse reprendre des forces après une longue journée.

Upload images

Et je ne la remercierais jamais assez car quand je rentre d’une longue journée, je m’écroule comme une masse sur le lit profitant que je puisse dormir ailleurs que sur le canapé.

Upload images

Alors tu vois Natzu, ton rendez-vous avec « Mister regard instance » m’a inspiré et je me suis dit pourquoi ne pas se faire une sortie au bistro entre amis. Je sais que malgré notre collocation Candy est encore sous l’effet de sa dispute avec sa soeur et je veux la distraire comme je peux.

Upload images

Aussitôt placé à table, Candy me dit d’un ton enthousiaste :
– Merci de m’avoir invité à manger à l’extérieur, ça me changera de ma cuisine. Surtout que j’ai encore du mal à cuisiner correctement une simple salade.
– Ce n’est pas vrai ! la défendis-je sans m’en rendre compte. On passe tout par là, il faut apprendre pour toute chose.
– Commandons dit-elle avec un faible sourire, j’ai faim. Je mangerais bien une salade César ajouta-t-elle en riant, elle aura plus de saveur que la mienne.

Upload images

– D’accord fils-je, on prend la même chose et j’aime ta salade soit dit en passant elle a l’un goût tout aussi insipide que celle que je fais.
– J’avoue dit-elle amusée, merci de tout coeur de tout faire pour me distraire, je finirais par oublier ce qui me chagrine ne tu en fais pas.

Upload images

Bien sûr elle a le don de lire en moi. Est-ce que je suis aussi transparent pour les femmes ? Ou alors on se comprend tellement qu’elle devine tout (tout sa pour dire que ça fait bizarre d’être compris par une autre femme que toi Natsu).
– Normal que je fasse ça pour toi dis-je en levant les mains en signe d’apaisement, ne me remercie pas c’est tout à fait naturel. On travaille durement toi et moi.
– Oui j’ai eu une promo s’est gratifiant, sans toi je ne sais pas ce que j’aurai fait…

Upload images

Malgré l’arrivée de nos commandes, Candy ne s’arrête pas c’est comme si elle gardait cette confession pour elle depuis trop longtemps :
– j’étais à une tournant de ma vie où j’aurais pu facilement tout abandonner et toi tu m’as accueilli les bras ouverts, jamais je ne pourrais assez te remercier Yato.
– Euh… Candy tu me gênes… Tu fais ta part à la maison, on paye les factures ensemble et… Je n’ai pas de quoi être fier de moi, je… C’est moi qui devrais te dire merci.

Upload images

Candy m’a sourit et tout en joignant les mains à ajouté :
– Yato tu es trop modeste, sincèrement merci beaucoup !
– Si tu insistes mangeons dis-je embarrassé.
– Oui goûtons cette salade je meurs de faim !

Upload images

Je n’ai pu m’empêcher de la regarder en souriant, ce petit bout de femme me fait un effet indescriptible, elle a le don de me réchauffer le coeur. Sa simplicité et son authenticité me troublent.

Upload images

En rentrant ce-soir-là, je me suis endormi tout simplement à ses côtés. En tout amitié, nous étions épuisée. Ni elle, ni moi n’aurions pu protester et puis nous sommes amis.

Upload images

Un jour passe et un autre.

Et même si ce n’est pas toujours facile, je m’accroche. Je sais que tu vie la même chose Natsuko et cela m’aide à poursuivre ma route.

Upload images

Je continues mes recherches de pierre précieuses et fossiles en tout genre.

Upload images

Et tout comme toi Natsu, je me mets à cueillir des fruits, fleurs et légumes qui poussent sur le sol d’Oasis Spring.
Comme on cuisine Candy et moi, cela peut améliorer notre quotidien et je sais que Candy ne serait pas contre de bons légumes frais.

Upload images

Et c’est en rentrant fier de mes belles trouvailles que j’ai vu la tristesse sur le visage de mon amie.
J’ai beau faire, je ne peux pas remplacer sa vraie famille et cela je le comprends.
– Tu devrais l’appeler dis-je timidement, après tout qu’est-ce que tu as à perdre ?
– Je vais essayer me promit-elle en ce forçat à chasser la tristesse de son doux visage.

Upload images

Et par chance dans la journée son téléphone sonna :
– Allô !
– Candy c’est Kimy…
– Kimy ! Justement je pensais à toi… Tu me manques…
– Toi aussi grande soeur… Je voudrais te demander quelque chose.

Upload images

Candy sans hésitation à dit avec tendresse :
– je t’écoute.
– Tu voudrais venir pour mon anniversaire .
– Je… Oui bien sûr a bafouillé ma blondinette toute souriante.
– On sera que toi et moi, un traiteur pour être sûr de manger quelque chose de bon et… Ton ami Yato si tu veux.
– Je peux l’inviter ?
– Bien sûr !

Upload images

C’est comme ça que j’allais rencontrer la seule famille qu’il reste à Candy. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais un peu mal au ventre.

Upload images

Dès leurs retrouvailles, les deux soeurs se sont enlacés et la plus jeune a dit d’une voix désolée :
– tu avais raison C’était un crétin, il est partie et j’avais trop peur de t’appeler, moi qui t’avais jeté à la rue.
– On oublie tous ?
– Tu es sûre ?
– Évidemment.

Upload images

Sans rien demandé de plus, Candy m’a fait signe de la suivre et on est rentré pour célébrer l’anniversaire de sa soeur. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais un pincement au coeur en les voyant de nouveaux complices.

Upload images

C’est comme si un vent magique avait tout balayé la tristesse de Candy et moi qui avait essayé en vint de lui rendre le sourire, je me sentais de trop.

Upload images

Kimy après avoir rit et soufflé ses bougies comme il se doit, elle a commencé à parler à sa grande soeur, elle voulait tout savoir : où on vivait, comment ça allait au travail…
Candy restait évasive, elle ne voulait pas monopoliser l’attention .

Upload images

– C’est ta journée dit-elle enfin, comment tu te sens après…
J’avais compris qu’elles parlaient de l’ex de Kimy et me sentit vraiment de trop. Mais je devais faire bonne figure pour Candy, la voir aussi heureuse suffisait pour moi.
– Eh bien, il… Disons qu’une fois emménagé ici j’ai vu le crétin qu’il est vraiment. Donc je l’ai mis à la rue. D’ailleurs si tu veux revenir…

Upload images

Quand elle lui a fait cette demande, je me suis senti bizarre, c’est vrai que si elles s’entendent de nouveau toutes les deux, Candy n’a plus de raison de rester à la maison…
– Je vis chez Yato et j’y suis bien dit-elle simplement.

Upload images

Le reste de la soirée les filles ont fait que parler et moi je suis resté pour tenir compagnie, mais je t’avoue Natsu que je ne sais pas pourquoi, mais je me sens vachement mal, sûrement quelque chose de pas frais ou ce défi qui me tracasse un peu, la maison a agrandi les 400 $ de facture me prend tout mon salaire…
Mais je suis contente si Candy décidé de partir, je comprendrais.

Upload images

Alors dès qu’on a eu une journée de repos en commun, j’ai voulu profiter de Candy et je l’ai invité au Spa. Je veux me faire le pus de souvenirs avec elle au cas où elle souhaite retourner vivre chez sa soeur.

Upload images

Mais cette fois si c’est moi qui avais un peu de mal à me mettre dans l’ambiance. Par chance, Candy ne remarqua rien.
– Tu ne veux pas te faire un massage le dit-elle ?
– Non je t’attends, je suis surtout venu ici pour profiter de la piscine et faire un peu de sport.
– Quel bourreau de travail tu fais !
– J’avoue !

Upload images

On peut dire en tout cas que ça lui va bien de se détendre à Candy, elle est encore deux fois plus belle que d’ordinaire.

Upload images

Après ça ne voulant pas gâcher l’instant présent, j’ai mis mes doutes de côté et je suis allé nager avec ma blondinette préférée. J’aime la taquiner aussi, rien que de voir son petit minois contrarier ça au don de me donner le sourire :
– Yato !
– Sourit fait attention les sourcils froncés ça donne des rides ! Tu vas ressembler à un shar-pei !

Upload images

On a bien ri, l’eau était très bonne et très vite je n’ai pensé à rien d’autre qu’à ce moment passé ensemble. Même si elle part on sera toujours ami pas vrai ?

Upload images

Mais le soir venue, je n’ai pas pu m’empêcher de lui demander, on se reposer de trop avoir nagé et j’ai dit de but en blanc :
– tu vas retourner vivre avec ta soeur ?

Upload images

Candy s’est levé et m’a tourné le dos un instant. Puis, tout en me faisant face, elle a murmuré :
– je ne sais pas… Mais si c’est-ce que tu veux ?

Upload images

J’ai haussé les épaules et j’ai répondu :
– je ne sais pas ce que je veux.
Alors elle m’a fait un faible sourire et a dit :
– parce que là ce-soir, c’est ça que je veux.
Et sans que je m’y attende, elle s’est approché et m’a embrassé avec passion.
Je ne sais pas ce que je dois penser de tous sa Natsu, j’ai vraiment besoin de tes conseils !
Yato qui t’adore.

 

 

Partie 3 : Rendez-vous avec toi.

Upload images

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : le temps qui passe

Upload images

Ma petite Natsu, le temps passe et le travail occupe une grande partie de mes journées. Enfin pas entièrement, je t’avouerais que Candy la fille que j’ai rencontrée dans ce bar m’invite à sortir tous les jours. Bien sûr, je décile parfois ses invitations, mais quand je peux j’essaie d’y aller. Ce-soir malgré la fatigue, je la rejoins dans un parc d’Oasis Spring, il y a là-bas un petit espace à vivre plutôt confortable et tu sais que le confort pour le moment ce n’est pas ce qu’on a le plus chez-nous.

Upload images

Contrairement à ton don juan de Don, la douce Candy et moi ne pensons à rien d’autre que nous amuser. On a de longue discussion et je t’avoue que grâce à elle, je me sens moins seul. Tu me manques ne l’oublie pas, mais je m’efforce de continuer ce défi car j’espère que tu seras fière de moi.
Quand je suis arrivé, le sourire réconfortant de Candy m’a fait oublier ma solitude et surtout ma fatigue.
– Bonsoir Yato, je suis content de pouvoir enfin te voir.

Upload images

La dure journée que je venais de passer fut vite oublié, elle a le don de me rendre le sourire. Je lui ai fait un clin d’oeil et j’ai dit d’un ton enjoué :
– Bonsoir belle amie avoue que tu étais impatiente de voir le beau Yato .
Candy à rit et dit gentiment :
– si ça peut te faire plaisir, oui j’étais impatiente comme un gamin qui attend son cadeau de Noël.
– Moques-toi ! J’ai eu une longue journée, mais je veux tellement monter dans les échelons que je bosse deux fois plus.

Upload images

Candy m’invita à m’asseoir et dit avec son doux sourire habituel :
– il y a eu un barman amateur en début de soirée, je t’ai gardé un verre.
– Merci… c’est très sympa…
– Je sais que tu fais attention à tes économies dit-elle gentiment.
– Oui disons que ce n’est pas facile en ce moment…

Upload images

Une fois bien installé j’ai bu avec plaisir cette boisson qui était ma préférée, je ne sais pas si elle l’avait remarqué l’autre fois, mais bon…
Moi une chose est sure, j’ai tout de suite vu que ça n’allait pas.
– Candy quelque chose ne va pas .
– tout va bien dit-elle avec un sourire forcé.
– Ne me mens pas ! dis-je sur la défensive ( tu sais Natsu à tel point je déteste les mensonges, même le plus petit a le don de me rendre hors de moi).
– Si tu voulais savoir fallait venir me voir les jours précédents quand je t’ai invité! Même pas de réponses à mes SMS ! Répondit-elle du tac au tac.

Upload images

Je suis resté sans voix, jamais elle ne c’était emporté.
– Je suis désolé dit-elle devant mon air surpris. Je ne suis pas parfaite, j’ai mes accès de colère…
(Tu te souviens quand on se disputait Natsu ? On ne se parlait pas pendant plusieurs jours, mais là j’ai juste dit un « ok », je voyais bien qu’elle ça n’allait pas fort. Et puis croit l’où non Natsu ce défi l’a fait vieillir d’un coup, ou alors c’est c’est Ado qui m’appelle toujours papy ?)
– Tu sais, je suis ton ami et si tu veux parler, je suis là ai-je dis après que le calme soit de nouveau là.

Upload images

Candy a fait la grimace et tout en prenant un livre qui traine pas loin, elle est allé le ranger et m’a dit d’un ton neutre.
– Si tu veux m’aider, passons une bonne soirée et ne pensons à rien d’autre, comme le premier soir.

Upload images

Je sais que j’aurai dû insister, elle était mal et je sais que ça ira en s’empirant si on garde ça pour soi… Mais je n’arrivais pas à lui dire non quand elle me fait ce regard.
Alors au lieu de ça, je l’ai soudainement chatouillé et j’ai dit tendrement :
– passons une bonne soirée, mais je ne te laisserais pas comme ça.

Upload images

On a beaucoup parlé de tous sauf du sujet qui me brûlait les lèvres, mais je ne perds pas patience.
La fatigue se faisant sentir sous un commun accord on a décidé de rentrer chacun chez soi.
– Tu ne veux pas que je te raccompagne ? demandais-je quand on quittait le parc.
– Non ça ira dit-elle en étouffant un bâillement.

Upload images

Puis sans trop savoir pourquoi, je lui ai pris la main et j’ai dit avec douceur :

– Si tu as besoin de parler, je serais là. Je t’aiderai comme je peux, d’accord ?

Je... oui. Merci dit-elle poliment. Mais j’ai bien compris qu’elle ne voulait pas aborder le sujet, elle se renferme sur elle-même et je me suis senti impuissant.

Upload images

Plusieurs jours sont passés et je n’ai pas eu de nouvelles de Candy. Pas de SMS, ni d’appel silence radio. Natsu je sais ce que tu vas me dire : tu as cette fille dans la peau.
Mais je ne pense pas c’est juste notre amitié à tous les deux qui me manque. Je suis contente d’avoir toujours ses liens avec toi à travers nos mails, mais ta présence me manque et je suis peut-être un peu trop protecteur avec Candy après tout vous avez le même âge et vous vous ressemblez sur certains point.

Upload images

J’ai essayé de sortir pour ne pas y penser. Mais même, je m’en veux, j’aurai voulu l’aider. Elle va mal et moi je continu de vivre comme ça sans avoir de ses nouvelles ? Si seulement je savais où elle habite !

Je suis donc sortie au marché au puce, pour me distraire, mais aussi en espérant qu’elle serait là.

Hebergeur d'image

Mais elle n’était pas là, il y avait tout le monde sauf elle. De l’ado mélomane, aux curieux habituels, tout le monde était là sauf mon amie. Même la nourriture aux épices du monde avait un gout fade, je n’arrivais pas à me libérer l’esprit.
Je peux t’assurer que mon voisin de table quand il sait prit une nouille en pleine face il n’a pas rit !

Upload images

Je me suis donc jeté à corps perdu dans le travail.

Upload images

Et j’ai eu une promotion, donc pour moi c’était clair: je devais revoir Candy. Pour l’aider, lui parler que sais-je encore.

J’ai donc envoyé un message pour l’invité à un festival.

Upload images

Upload images

Je n’étais pas certain qu’elle viendrait, mais après tous on ne doit pas abandonner ses amis quand ils ont le plus besoin de nous n’est-ce pas ?
– Courage mon vieux elle viendra !

Upload images

Candy est venue, sans son beau sourire, mais elle était bien là. Ni moi, ni elle ne savait quoi dire ou faire, mais on était ensemble c’était déjà pas mal.
– Un verre de cocktail de fruit ?
– Pourquoi pas dit-elle d’un ton neutre. Je suis venue, mais je ne peux pas rester longtemps.
– Pas de problème, je comprends je bosse du matin maintenant donc…

Upload images

Malgré le thème du festival, Candy avait plutôt le coeur lourd et bien qu’elle essayait de me le cacher je le vis…
On parla avec moins d’enthousiasme ce soir-là.

Upload images

Même le feu d’artifice ne lui rendit pas le sourire… Au lieu de ça, elle quitta précipitamment la place et je dû la chercher un long moment.

Upload images

Elle s’était réfugié dans la galerie d’art à côté de la place du festival et quand je l’eus trouvé, je dis un peu écoulé d’avouer couru :
– Candy mais qu’est-ce qui te prend à la fin !
– Tu ne devrais plus me côtoyer, je suis toxique comme fille.

Upload images

Levant les mains en signe d’impuissance, je dis paniqué :
– calme toi voyons ! Pourquoi tu dis ça ?

Upload images

– Tout ce que j’approche ou je touche finit par se briser dit-elle timidement.
Je souris tristement et dis avec douceur :
– tu te sous-estimes, crois- moi personne ne contrôle les évènements de sa vie, je vais te raccompagner et demain tu viendras chez moi tu me raconteras tous d’accords ?
– Oui fit tristement Candy, je n’en peut plus de fuir, je suis fatiguée.

Upload images

J’ai cru qu’elle ne viendrait pas, mais Candy est venu le lendemain comme convenu. J’avais un peu honte de la recevoir dans ma maison si pitoyable, oui j’ai bel et bien une maison, une minuscule maison, mais tous les efforts ont porté leurs fruits.

Upload images

– Ne fait pas attention lui dis-je ne l’accueillant pas. C’est petit, pas très confortable, mais c’est chez moi.
– Merci de m’inviter dit-elle simplement.

Upload images

Une fois à l’intérieur, elle a jeté un regard circulaire dans la seule pièce qui le servait de chambre et de cuisine et a dit avec gentillesse :
– c’est petit, mais c’est sympa.
– Euh… merci, si tu as faim je peux te préparer un truc vite fait…
– Non ça ira.

« Ouf tant mieux, ça m’évitera de brûler une seconde fois… »
Upload images

Candy n’en dit pas plus, elle avait peur je le lus sur son visage.
– Candy, je ne suis pas là pour te juger, comme tu peux le voir, je vis dans une boîte à sardines et je n’ai pas rand chose.
– Je….

Upload images

Pour la mettre en confiance, je m’éloignai pour m’asseoir sur mon lit seul siège de la maison et j’attendis qu’elle se livre à moi, ce qu’elle fit après un long soupir.
– Je suis sans maison depuis plus d’une semaine. Ma soeur m’a jeté de la maison familiale qu’on a hérité suite ua décès de notre grand-mère. Elle a rencontré un homme, plus vieux qu’elle, je n’ai pas accepté leur liaison…

– Elle est plus jeune que lui ? demandais-je simplement, n’osant pas en demander d’avantage.

Upload images

Candy baissa la tête confuse et dit au bout d’un moment :
– elle a 17 ans et lui 25 ans peut-être un peu plus.
– Je vois…
– J’ai brisé la seule famille qu’il me reste, je n’ai pas respecté le vœux de ma grand-mère : elle voulait qu’on vive ensemble et qu’on arrive à réaliser notre rêve…
– Quel est ton rêve demandais-je en m’approchant d’elle.
– Je veux percer dans la musique dit-elle d’une voix triste, comme ma soeur.

Upload images

– Tu sais dis-je au bout d’un instant pour rompre le silence qu’il venait de s’abattre dans la maison, pour le moment vous êtes fâchée mais tout put s’arranger. En ce qui concerne ton rêve tu peux toujours le réaliser.
– Mais comment ? J’ai trouvé du boulot, mais je n’ose accepter, je suis à la rue et…
– Laisse faire le temps répondis-je simplement. Et pour ton problème du logement j’ai une solution : viens vivre ici.
– Mais tu n’as presque rien et je…
– Je partagerais avec toi, on est ami pas vrai . Et les amis sont là dans les bons et les mauvais moments.

Upload images

Voilà Natsu, je ne sais pas si c’est une bonne idée, je sais que je suis lié à ce défi, mais je devais venir en aide à mon amie. Alors dès ce-soir Candy est venue vivre ici.
J’attends de tes nouvelles avec impatience, j’espère qu’avec « Mister regard de braise » tout ira pour toi, je t’embrasse fort ton Yato.

Partie 2 : un peu, beaucoup…

Upload images

De : Yato Hozumi
À : Natsuko
Objet : comprendre les femmes !

Upload images

Ma petit Natzu, décidément je suis content que nous sommes resté en contact. Je vois que pour toi aussi ce n’est pas facile, sache que je suis sûrement le plus à plaindre !
Les gens ici ne sont pas comme à Willow Creek, pas de comité d’accueil, par accueillant du tout.

Upload images

Enfin, je te mentirais si je ne te disais pas que je n’ai pas eu une invitation qui m’a surpris. Tu te souviens d’Ayana ? Enfin, je ne la connais pas plus, mais elle m’a invité à un festival. Comme tu m’avais parlé des festivals prêts de chez-toi, ça m’a donné envie de m’y rendre, donc j’ai accepté.
Attention, je sais ce que tu vas penser, c’est en tout amitié !

Upload images

Et tu avais raison, les festivals sont juste géniaux, coloré, mais sympas !

Upload images

Je t’avouerais que les gens là-bas sont un peu « spéciaux » entre le super Lama, Mario Bross et un que je n’ai pas su reconnaître, c’est la folie !
Mais comme le travail me prend pas mal de temps, je ne me suis pas attardé sur les détails.

Upload images

À peine que j’ai tourné cinq minutes les yeux, qu’Ayana avait déjà disparu, je te le redis il n’y a rien de plus qu’une amitié et encore elle n’y a même pas lieu d’être, puisque pour miss  » je n’en ai rien à faire de mon invité » je ne suis qu’un prétexte pour couvrir le fait qu’elle soit Geek.

-Tu m’excuseras, j’adore ce jeu ! dit-elle avant de pousser la personne qui est devant elle pour commencer une partie.

– D’accord, je vais faire comme chez-moi…

hostingpics.net

Je suis donc partie « Geeker » loin d’elle et c’est là que j’ai été accosté par une très jolie femme.
– Alors mon beau on essaye de détrôner le champion ?
– euh…
– Je suis trop forte à ce jeu, ne te fies pas aux apparences !

hostingpics.net

J’ai levé les yeux aux ciels et j’ai répondu malgré moi :
– une jolie femme qui geek c’est sympa ça !
– Attention je suis marié et maman de deux enfants dit-elle toute rougissante.
 » Pour une fois que je ne fais pas face à une ado… Quoi que non les femmes mariées ce n’est pas mon truc, désolé ma jolie » pensais-je tout en me dépêchant pour gagner.

Upload images

Malheureusement pour moi, ce festival ne m’a rien apporté de bon : pas de femmes à me mettre sous la dent ( ben quoi je suis un mec et j’aime sortir avec des femmes, des vrais hein pas des ados !), pas de victoire et je n’ai pas pu acheter quoi que ce soit vu mes finances… Je suis donc partie travailler le coeur lourd et la faim au ventre !

Upload images

Le jour suivant, j’ai ranger mon costume de mascotte (et oui Natzu, je suis la mascotte de l’équipe de foot locale, je n’ai pas osez-t’en parler, si tu voyais le costume….) pour aller me promener de bon matin dans le bar du coin. J’avais vraiment besoin de m’amuser un peu….

Upload images

Et comme un malheur et souvent suivi d’un autre, il n’y avait pas un chat… Je me suis donc jeter sur ma boisson histoire d’augmenter ma  » barre » de distraction.
Je ne sais pas pourquoi  » tante Liliane » à décidé que c’est moi qui devais faire ma vie dans ce trou perdu, il n’y a personne !

Upload images

– Par chance comme il n’y a personne ce qui veut dire que j’ai le monopole de la télévision ! M’exclamais-je en allant me vautrer dans le canapé face à l’objet de mes pensées. Ah moi le football ( Natzu, je vois déjà tes gros yeux, je n’y peux rien je suis un mec, un vrai et on aime le sport 😉 )

Upload images

Hélas comme à chaque fois qu’un match est important, il faut qu’on soit dérangé. Et crois moi quand tu entends ton voisin renifler comme Peggy la cochonne et se moucher comme un éléphant, tu ne peux que le remarquer.
– Alors mon ça vieux ça va pas .
– Non, ma femme est geek et elle a invité un petit jeunot au festival. Ce-soir elle me la avoué en jouant à bo2 miss sur la console de nos enfants bouh !
 » Mince, serait-ce le mari d’Ayana ? comme le monde est petit, bon reste calme Yato, après toute cette femme t’a juste laissé tomber. »
– Mon vieux ce n’est pas bien grave non ?
– Ben c’est un truc de mec les consoles non ?
– Mais non ! En plus vous y jouez aussi n’est-ce pas ?
– Oui…
– Alors elle sera que plus proche de vous.

13

Et voilà comment on se débarrasse d’un gros lourd ! À peine que j’ai fini par phrase c’est comme si une ampoule s’était allumée au-dessus de sa tête, il dit :
– mais en voilà une idée brillante.
– Merci gamin je rentre chez moi !
«  Alléluia, rentre et laisse-moi voir mon match !« 

hostingpics.net

Mais le sort en a décidé autrement, à peine allais-je me jeter de nouveau sur le match que j’entends quelqu’un se racler la gorge.
Je lève les yeux et là je vois une blondinette qui me fait de gros yeux !
– Quoi ?
– Bouge le vieux c’est l’heure de Secret Story Sims !
« Bon j’en conclus que se soit-une ado ?« 

hostingpics.net

– Tu n’as pas école ? demandais-je d’un ton rempli de reproche
– Ce n’est pas l’heure de retourner à la maison de retraite ? demanda-t-elle du tac au tac.
– Et oh je suis jeune !
– Pas pour longtemps dit-elle amusé.

hostingpics.net

Furieux, je suis donc partie à la salle de sports pour me défouler. À défaut d’avoir une vie privée, j’aurai au moins toutes les chances de mon coté pour réussir ma carrière.
À peine sur un tapis de course que je suis la cible de ma voisine de salle.
– Bonjour ! Plutôt pas mal ! Dit-elle d’un ton enjôleur.

hostingpics.net

« Comment dois-je le prendre là ? « 
– Euh… merci… Oui parce que c’est un compliment non . Bafouillais-je intimidé.
( Décidément si tu étais là Natzu, tu tomberais de haut ! Les femmes d’ici sont… direct oui c’est le mot. Et croit moi, ça ne plaît pas à tout le monde. Si tu pouvais voir le mec qui m’a adressé un regard noir suite au compliment de mon « admiratrice »).

hostingpics.net

– Ha ha ! On peut dire qu’elle ne manque pas d’air me dit une belle rousse à côté de moi.
– Tu trouves ?
– Je m’appelle Nina Caliente et toi .
– Yato…
– C’est vrai que tu es mignon ceci-dit…
– Merci ! Euh… toi aussi enfin mignonne…

hostingpics.net

Après le moment de gêne j’enchaine et demande :
– mais dit moi tu ne serais pas en train de me draguer là ?
– Moi ? demanda-t-elle d’un ton innocent.
– …
– Je suis juste sympa tu es nouveau pas vrai .
– Exact !
– À Si tu veux sortir à l’occasion dis-le-moi dit-elle d’une voix suave. En tout amitié un verre ça n’engage à rien n’est-ce pas ?

hostingpics.net

– Si ça n’engage à rien pourquoi pas, bon je file au travail à plus !

– Oui c’est ça, je suis toujours ici à la recherche de beau mâle pour faire ma Gym.

hostingpics.net

La seule bonne nouvelle du moment, c’est que je progresse bien dans mon travail, comme tu peux le voir Natzu.

hostingpics.net

Donc ma « maison » s’agrandit et je peux enfin faire de vrais repas.

hostingpics.net

Enfin, faut avouer que je débute en cuisine. Un sandwich au fromage ça devrait le faire non ?

hostingpics.net

Où pas…

Je peux t’avouer que si je n’avais pas une douche pas loin, j’y serais sûrement resté…

hostingpics.net

Un jour se termine, un autre commence.

Cette journée, je la sens bien. Je commence donc avec la merveilleuse idée de taguer ma maison histoire d’avoir un peu de couleur sur ce taudis ! Je ne sais pas ce que ça donnera, mais ça m’a bien occupé et pour pas cher !

hostingpics.net

Voilà se que ça donne pour le moment !

hostingpics.net

Le soir venue fier de mes nouveaux talents artistiques, je sors pour fêter ça.
À peine arrivé dans la petite ville voisine que je remarque le regard d’une femme se poser sur moi :
– Bonsoir toi ! me dit-elle d’une voix douce.
 » Soit j’ai pris trop le soleil, ou soit c’est une caméra cachée ? »

hostingpics.net

Malheureusement ou heureusement pour moi, ce n’était pas mon imagination. Les femmes se montrent directes avec moi depuis la salle de sport…
À peine à l’intérieur cette femme (que je vois pour la première fois soit dit en passant) me dit avec un clin d’oeil :
– je suis disponible !

hostingpics.net

Et elle ne me quitte pas des yeux, même après que je me sois installé au bar elle murmure :
– J-E-S-U-I-S-D-I-S-P-O-N-I-B-L-E
– Oui ça va j’ai compris…

hostingpics.net

J’essaye de ne pas croisé son regard, mais dès qu’elle le peut, elle me regarde et me dit sa fameuse réplique donc au bout d’un moment je hurle presque :
– Je ne suis pas intéressé.

hostingpics.net

– Moi non plus me fit une jeune fille au look coloré.

hostingpics.net

Gêné, je bafouille :
– Ce…c’était pas pour toi.
– Je sais dit-elle avec son plus beau sourire.

hostingpics.net

Après ça j’évite le plus possible tous ce qui porte une jupe et un décolleté. Je décide de bouger mon corps sous le son du dance floor. Hélas je suis Miss pot de colle me suis de près.
– Une petite danse ?
– Euh non je marche sur les pieds ce n’est pas de chance !

hostingpics.net

Et à ma grande surprise la jolie jeune fille s’approche de moi et me dit timidement :
– Salut je m’appelle Candy, tu aimes danser à ce que je vois.
– Euh ouais… Moi c’est…
– Yato oui j’ai cru comprendre dit-elle amusé, c’est que la fille du bar demande à tout le monde s’ils te connaissent.
– Je crois que je n’ai pas de chance sur ce coup-là…
– Un petit concours de danse ?
– Pourquoi pas si ça peut éloigner « miss pot de glue » de moi !

hostingpics.net

Et là Natzu, plus rien n’avait d’importance. C’est comme si le monde s’était arrêté et que nous étions seul Candy et moi. Je ne voyais qu’elle, mon corps bougeait au son de la musique sans même que je m’en rende compte, mais ça n’avait pas d’importance car elle était là. La terre aurait pu être balayée par un astéroïde, je serais tout de même heureux.
– Pas mal dit-elle à mon tour prend sans de la graine !

hostingpics.net

Et là comme un papillon attiré par la lumière, elle occupait tout mon champ de vision. Je ne voyais qu’elle est son corps bougeant au rythme de la musique. Ses cheveux la suivante avec rythme illuminant son visage de poupée de porcelaine. Elle m’a scotché sur place, je ne savais plus quoi dire.
– Je rêve où tu passes tes nuits à danser ?

hostingpics.net

Et ce fut le mot de trop, Candy s’est mis un doigt dans l’oeil ( et je te promets Natzu que c’est vrai, la pauvre ça doit faire mal Lol ) et c’est arrêter avant la fin de la musique. Déçue elle a dit :
– bon et bien Yato… Tu as gagné bravo !
– Moi je propose qu’on aille voir les étoiles qu’est-ce que tu en penses ? Demandais-je pour lui rendre le sourire.

hostingpics.net

Et c’est comme ça que j’ai passé la meilleure soirée de ma vie. Comme quoi les choses simples sont les meilleures.

hostingpics.net

À la fin de la soirée, j’avais du mal à réaliser qu’on allait en rester là. Je ne sais pas pourquoi mais cette fille m’a envouté.
Sans savoir quoi faire ou quoi dire, je suis resté là bêtement à la regarder.
– Je pense que « Miss pot de glue » à quitter à la soirée.
– Je… Sûrement… Encore merci de m’avoir tenue compagnie.
– Tu me donnes ton numéro ? J’aimerais bien avoir ma revanche pour la danse…
– D’accord dis-je ravi quand tu veux !